Non classé

Historique

Récit d’une quête sans but avec des clics de sept-lieux.

(Culotte et folie)

Emmanuel Saint-Surin

Sur l’écran une Blanche, nue, dans les rues de Port-au-Prince. Une folle. Blonde. Très blonde. En soi, cela aura procuré sur Whatsapp et Youtube et Facebook – allez ! – disons 48 heures de rire et d’ébahissement. Ce n’est pas mal comme durée de vie de bulle insolite dans la mousse grouillante de la toile. Ce genre d’étonnement et d’humour attirent et fonctionnent un peu de la même manière. Il suffit d’un décalage insignifiant dans l’image quotidienne pour nous ouvrir les yeux sur l’improbable réel qui nous encercle à notre insu. Quidonc, les fous à Port-au-Prince sont assez communs. Ces fous, nus à la misère et à l’indifférence, pullulent. C’est notre honte banale, parmi d’autres, une indigence enveloppée de résignation. Et nous ne les voyons pas vraiment. Parfois ils nous font rire. Mais pas longtemps. Read More

« Medam yo an-ra-je ! »

Sòti sou medam Lig Feminin Aksyon Sosyal pou ri[i]ve nan « nouvèl vag » jounen jodi a, se menm koze : kritik yo pa sispann eseye diskalifye mouvman fanm yo. Sa pat janm anpeche medam yo kontinye brave danje, òganize tèt yo, kontinye batay, kont yon sistèm ak yon politik matchis. Gras ak rezilta medam Lig yo, jenn feminis alèkile yo ankouraje kontinye peze maleng nan. Read More

Brand New

Dans le portfolio de son premier numéro, Trois/Cent/Soixante publie le travail de collecte d’objets du quotidien commercial de Port-au-Prince, réalisé par le photographe Roberto Stephenson. « Des objets portent les signes de leurs vies passées, les soudures multiples, les morceaux de clous rouillés, les marques des… La suite