Caroline Berliner

Caroline Berliner s’est formée en interprétation à l’Insas à Bruxelles. Au sortir de l’école, elle participe aux Premières Rencontres du théâtre de Poche où elle rencontre les comédiens haïtiens Albert Moléon et Brunatche Zéphyr.  On la voit dans des films (Marieke) mais aussi sur les scènes belges au sein de la compagnie De Facto. En 2009, elle vient une première fois en Haïti pour découvrir le festival Quatre chemins et le café sans eau filtrée.  Autour d’un atelier sur la dramaturgie avec Jean-René Lemoine, elle se lie à de nombreux comédiens avec qui elle gardera des liens, comme Francesca Mérentié, Louisna Laurent ou Guy Régis Junior qu’elle accompagnera dans sa première édition en tant que directeur du Festival Quatre Chemins en 2013 avec déjà, des interventions radios. Elle reviendra en 2014 afin de réaliser un documentaire de création sonore en compagnie de Felix Blume, « Jusqu’à ce qu’il fasse jour », qui suit le parcours de trois artistes : Fifi Kermonde Lovely, Johnny Zéphiryn et Billy Élucien dans l’univers Port-au-Princien. Pour le second numéro de Trois/Cent/Soixante, elle signe une critique de Zuwena, un travail de la metteuse en scène France Medeley Guillou sur un texte de Darline Gilles, présenté lors du festival Quatre Chemins 2016.