Filip De Boeck

Filip de Boeck est professeur d’anthropologie à l’Université catholique de Louvain (KUL) en Belgique, où il coordonne l’Institut pour la recherche anthropologique en Afrique. Depuis 1987, il a conduit des recherches d’envergure dans des zones rurales comme urbaines en République démocratique du Congo. Ses recherches actuelles comprennent les mémoires postcoloniales, la jeunesse et les politiques culturelles, ainsi que les transformations des espaces privés et publics dans le contexte urbain en Afrique. Ses recherches ont donné lieu à de nombreuses publications sur une grande variété de sujets dont les identités postcoloniales en Afrique, les processus d’accumulation et de dépenses dans les économies informelles, les cultures urbaines populaires, avec un focus particulier sur la jeunesse et l’enfance. Avec le photographe congolais Sammy Baloji, il a récemment publié un livre sur les nouvelles extensions urbaines en RDCongo : Suturing the City: Living Together in Congo’s Urban Worlds (London: Autograph ABP, 2016), dont un condensé écrit par lui a été traduit en créole haïtien pour paraître dans le second numéro de Trois/Cent/Soixante consacré à l’extravagance. Ce travail fait partie d’un ensemble de recherches de grande envergure sur les nouvelles cités satellites dans trois pays africains : le Kenya, le Congo et le Ghana.