Guylin Marcellus

Guylin Marcellus est né et a fait ses études classiques au Cap Haïtien, où il a développé très jeune des talents de dessinateur puis de plasticien. Il a fait un bref passage à l’ENARTS, et a fait des études dans la diplomatie (CEDI), l’animation socioéducative (BENIN), et la définition et l’analyse des politiques publiques (Université LAVAL). Il travaille actuellement dans le secteur du tourisme et de la gestion de projets.

S’il a une préférence pour le dessin et plus particulièrement la bande dessinée, il a développé une passion pour les arts et la création en général, en passant par la danse, les arts martiaux, la natation, l’écriture, la musique, la poésie, la pâtisserie, la peinture, il a participé à plusieurs expositions en Haïti et à l’étranger.

Pour le troisième numéro de Trois/Cent/Soixante dédié à la « Marchandise », Guylin Marcellus a mis en image les histoires de Veronika Châtelain partagées sur les réseaux sociaux pour raconter sa conversion à l’islam en tant que jeune haïtienne installée aux Etats-Unis. La bande dessinée dont Trois/Cent/Soixante lui a fait la commande s’intitule « #CaribbeanConvertStories », du nom du hashtag créé par Veronika Châtelain.