Michèle Pierre-Louis 

Michèle Pierre-Louis est une femme politique et intellectuelle haïtienne. Diplômée en économie du Queens College, elle est aussi docteur honoris causa en sciences humaines. Originaire de la ville de Jérémie, elle est restée proche du monde paysan et a beaucoup travaillé auprès des organisations paysannes et des organisations de femmes. En 1995, elle fonde la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), dont elle est aujourd’hui la Présidente. En 2008 et 2009, elle devient Ministre de la Justice, pour quelques mois, puis Premier Ministre, sous le mandat du Président René Préval. Depuis, elle cumule les titres et distinctions. Depuis 2010 elle est membre de la Commission internationale contre la peine de mort créé par le président Zapatero d’Espagne ; elle a été nommée par l’ex-secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, à faire partie d’un panel de haut niveau pour la création d’une banque technologique pour les pays les moins avancés ; puis l’actuel secrétaire des Nations Unies, Antonio Guterres, l’a invité à être membre d’un Haut Conseil sur les médiations aux cotés de personnalités internationalement reconnues. Également professeure d’université, elle a été « Resident fellow » à Harvard, et enseigne actuellement à Quisqueya, Port-au-Prince. Pour le deuxième numéro de la revue dédié à « L’extravagance », elle s’est livré pour nous à l’exercice de la conversion intime qu’elle mène avec Vertus Saint-Louis dans « Dodine ».