Pierre Michel Jean

Pierre Michel Jean est photojournaliste membre du Kolektif 2D. Il a étudié le droit et la communication sociale à l’Université d’État d’Haïti. En 2015, il s’est lancé dans le cinéma. Il a déjà réalisé 2 courts métrages documentaires,  « Les guérisseurs de l’ombre » et « L’oubli pour mensonge », termine un film sur les raras et travaille actuellement sur un autre projet autour des relations entre Haïti et la République dominicaine. Parallèlement il continue ses activités de photographe. Il collabore comme pigiste au quotidien Le Nouvelliste et travaille aussi pour des médias internationaux. Suite à son travail sur l’activisme de la communauté LGBT dans le pays, il a reçu en décembre 2018 le prix du jeune journaliste en Haïti (catégorie Presse écrite) de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Pour le troisième numéro de Trois/Cent/Soixante, ses images illustrent l’article « Monnaies imaginaires en Haïti » de Federico Neiburg.