Notre projet

Trois/Cent/Soixante est une revue haïtienne, donc caribéenne, donc sud-américaine, américaine, atlantique, insulaire, archipéléenne, archipleine, en expansion, continentale,  francophone, créolophone, multilingue, pluriverselle, progressiste, mal-pensante, engagée, transcriptrice, archiviste, sérieuse, satiriste, universitaire, vulgarisatrice, jeune, immature, gérontophile et responsable, bref, c’est une revue qui a les yeux plus gros que le ventre et qui a faim. Elle est en retard, intempestive, juste à point et importune. Ses membres sont d’extravagants optimistes et des grognons invétérés, ce sont des emmerdeurs comme de bons compagnons de rires et de combats.

L’art, le sociétal, le littéraire, l’économique, tout y passe autant que faire se peut, dans le foutoir le plus total et la rigueur la plus maniaque. Quand il faut faire cohabiter les contraires nous sommes partants et quand il faut discriminer le vrai de la foutaise nous sommes là ! CQFD. Faites notre tour au fil des pages, de l’intérieur et de l’autre bord, aussi longtemps que vous avez des choses à apprendre, des passions véhémentes à découvrir, des causes folles à embrasser, des utopies à ériger, et des mauvais jeux de mot à subir. La revue est sur papier, en numérique, la tête dans les airs, les pieds sous l’eau, à défaut d’être sur terre.

Notre_projet_Photo


L’équipe

Maude Malengrez : la rouquine de la bande. Longtemps journaliste (personne n’est parfait), Maude travaille aujourd'hui en appui aux médias (avec des photographes, des journalistes, des réalisateurs). En gros elle a trouvé un moyen pour fréquenter un maximum d’artistes géniaux de partout dans le monde et être pote avec eux. Sinon elle aime beaucoup la Prestige (la bière nationale haïtienne). Il semblerait que Maude soit belge.
Tanya Merceron vit à Port-au-Prince, mais aussi dans le Sud d’Haïti, dans les Cayes. La raison ? D’abord elle a toujours vécu comme ça (la famille vient des Cayes) ensuite, c’est simple Tanya veut préserver et sauver la nature, rien que ça ! Les humains aussi bien sûr elle veut les sauver(ou qu’ils se sauvent), en fait ça va ensemble… du coup, Tanya travaille dans l’éducation, le développement et l’écologie depuis toujours. Vous aurez compris, Tanya est géniale jusqu’à être énervante, mais à côté de ça elle rit tout le temps, fait de la danse(en amateur) et de la photographie(en très amateur), donc elle est plus ou moins supportable.
Gianna Salome : italienne pas du tout caricaturale : longs cheveux bruns avec une grande voix, bonne cuisinière, gros caractère, adore materner etc. Ah oui ! Docteur en anthropologie, propriétaire d’un bar à Port-au-Prince, parle un créole de rue corsé, se fait régulièrement prendre pour une péripatéticienne dominicaine parce qu’elle adore vivre la ville la nuit, une prestige à la main (elle aussi).
Carine Schermann : citoyenne d’un territoire non-identifié, à la frontière Haïti-Congo-Madagascar-France, grand échalas, quasi garde-champêtre au Parc de Martissant à Port-au-Prince, quasi poétesse, quasi photographe, quasi boxeuse, quasi libraire, mais pas trop modo, sauf de cœur. Carine est par contre fanatique complète de bande-dessinée, de crêpes et de projets transatlantiques.
Mehdi Chalmers : n’aime pas la bière, mais il est très bavard, donc ça ne se voit pas trop en soirée. Prof à l’université, libraire, on le confond parfois avec un intellectuel mais il utilise essentiellement les livres comme marchandise dont il n’a que faire, et très rarement pour la lecture, ils font aussi de bons cales pour les fauteuils cassés. Mehdi écrit des trucs mais on ne sait pas sur quoi.
Ricarson Dorcé : est un maniaque des diplômes, personne ne sait combien il en a, mais certains disent qu’il en aurait au moins une bonne trentaine. Personne ne sait parce que Ricarson est très secret, Ricarson est très secret parce que c’est un secret de polichinelle qu’il est un dangereux militant de gauche, un séditieux subversif très actif. Ricarson est aussi journaliste et écrivain ce qui aide beaucoup pour répandre insidieusement sa propagande bolchevik.
Hubert Muscade : est un sage. Son sourire énigmatique apaise et inquiète à la fois. Sous l’apparence d’un ingénieur, Hubert est le gardien de secrets et de savoirs que la plupart des hommes ne sont pas à mêmes de recevoir. Natif du Plateau central, en Haïti, région particulièrement mystérieuse de notre ile mystérieuse, comme Socrate, il sera toujours le dernier debout après les plus longues journées et nuits de labeurs ou de libations. Hubert est notre guide quand les défis sont grands.
Feguenson Hermogène est cinéaste indépendant et journaliste à Ayibopost. Il a une formation de base en sociologie à la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’Etat d’Haïti. Pendant ses années d’étude, il était comédien au sein de la troupe théâtrale du Cercle d’Etude en Littérature Gramscienne (CELG). C’est en 2018 qu’il a rejoint l’équipe de Trois/Cent/Soixante.
Originaire des Gonaïves, Yvens Rumbold a plusieurs amours : sa ville natale, ville poto mitan de l’indépendance de son second amour, Haïti. Il s’est toujours intéressé au journalisme dès l’école secondaire et la transmission d’idées comme autres prédilections. Toujours ouvert à la coopération, aux études et à l’aventure, ses va-et-vient entre Haïti et l’étranger le ramènent toujours au pays. Sa collaboration avec Trois/cent/soixante dans la communication a débuté alors qu’il venait d’obtenir une bourse Fulbright pour une maitrise en communication à Michigan State University (États-Unis) où il a également travaillé comme assistant de recherche en diffusion d’innovations sociales. Il collabore occasionnellement avec le média en ligne Ayibopost et supporte des associations de jeunes. Yvens est un Wise Learner, il n’arrête jamais d’apprendre.

Nos graphistes

Binomi est un studio de graphisme indépendant basé à Londres et dans le nord de l’Italie, fondé et dirigé par Bianca Baldacci et Noemi Caruso. Leur travail se concentre sur l’identité visuelle des marques, les imprimés, le packaging, de graphisme web, l’illustration et la signalétique. La combinaison de leur nom leur a donné le mot italien Binomi (‘binôme’) – suggérant le processus de jumelage de deux éléments. Ceci reflète la mise en commun de leurs acquis professionnels, et les différentes compétences qu’elles amènent dans le projet. Leur approche du graphisme est la pensée conceptuelle. Aucun élément n’est arbitraire, mais basée sur un travail de recherches en profondeur sur les produits de leur client ou l’éthique des compagnies. info(at)binomi.co.uk
Graphiste autodidacte et consultant marketing, Ralph Dupoux a plus de 20 ans d’expérience dans le domaine des publications papiers et imprimés, ainsi que dans les campagnes de marketing, sites web et médias sociaux, journaux et magazines, positionnement de produits sur mesure pour des secteurs de niches comme pour les secteurs plus traditionnels. Il a forgé son expérience tant en Haïti qu’aux États-Unis. Il est également membre fondateur de Fotokonbit. Il a réalisé le graphisme du troisième numéro de Trois/Cent/Soixante sur le thème “Marchandise”, répondant au impératifs du thème en plongeant dans les textures, mais aussi à ceux d’une équipe qui savait ce qu’elle voulait tout en changeant d’avis régulièrement, bref il a su garder ce grand calme qui, avec un talent indéniable et beaucoup de sympathie, le caractérise.
Après avoir étudié le graphisme en Espagne et en Belgique, Chiqui Garcia a entamé sa carrière de graphiste en travailant en freelance et notamment pour l’agence « Geluck, Suykens & partners » à Bruxelles dont elle deviendra collaboratrice en 2000. En 2007, elle fonde son propre studio de graphisme et en 2009 la firme Beltza spécialisée en communication institutionnelle declinée sur différentes supports : rapports annuels, affiches, couvertures de livres, brochures, magazines, etc. Chiqui est aujourd’hui maitre de conférence à la prestigieuse école de la Cambre à Bruxelles et membre fondatrice de l’agence MAPS. Parallèlement au graphisme, elle a toujours été sensible aux problématiques sociales en général et à l’humour décalé en particulier, ce qui peut parfois bien se marr(i)er. Parfois pas. Chiqui Garcia est la première graphiste espagnole à nous avoir fait confiance et à relever le paris fou qu’était la sortie d’un premier numéro. Le sourcil droit relevé, elle l’a quand même fait d’un rire franc, à réussi un très beau numéro et la naissance de notre revue. Pour sa confiance, pour la confection de notre logo et des traits saillants qui identifient Trois/Cent/Soixante, nous la remercions très chaleureusement!

Nos partenaires en Haïti

Ambassade de Suisse en Haïti
Dans sa fonction de représentation officielle de la Suisse, l’ambassade exerce un large éventail d’activités couvrant tous les champs thématiques des relations diplomatiques entre les deux gouvernements. Elle représente les intérêts de la Suisse en matière de politique, d’économie, de finances, d’ordre juridique, de science, d’éducation et de culture.
Ludwy Concept
Avec des compétences ayant près de 20 ans dans les domaines de l'informatique, de la P.A.O. et de l'imprimerie, Ludwy Concept est une équipe dynamique comptant bon nombre de réalisations. Ludwy Concept offre aussi des services et formations ayant rapport à la sécurité numérique.
Le Nouvelliste
Depuis ses locaux et ses presses de la rue du Centre, Le Nouvelliste, plus ancien quotidien d'Haïti, offre chaque jour les grands points de l'actualité politique, culturelle, sociale, économique, sportive, etc.
La Pléiade
La Librairie La Pléiade propose une sélection pointue et variée d’ouvrages, qu’ils soient des classiques de référence ou les derniers sortis de l’air du temps, en littérature, philosophie, science sociales, sciences exactes, dans le rayon des livres pour enfants, des manuels scolaires, … Elle compte deux succursales à Port-au-Prince, l’une à Bois-Patate, l’autre à Pétionville. Facebook : Librairie Papeterie La Pléiade (mettre lien hypertexte)
Groupe Médialternatif
Le Groupe Médialternatif est une association fondée à Port-au-Prince le 20 octobre 2001 par des journalistes de carrière ayant auparavant collaboré et milité ensemble durant plus de 10 ans. Le GM produit de nombreux services de communication (animations, études, émissions, documentaires, etc), dont le plus connu est le site d’ informations Alterpresse.
Faculté d’Ethnologie de l’Université d’État d’Haïti
La Faculté d'Ethnologie, créée en 1958, continue l'Institut du même nom fondé par le décret du 10 Mars 1941. Elle fait partie de l'Université d'Etat d'Haïti. On y enseigne à un niveau de licence et de maîtrise les sciences anthropologiques, sociologiques et psychologiques.
Collège Classique Féminin
Créé en 1964, le Collège Classique Féminin est un établissement d’enseignement secondaire pour jeunes filles situé au Bois Verna à Port-au-Prince.
Centre Pen
Le Centre PEN regroupe une centaine d’écrivains et de journalistes allant des plus connus à ceux qui abordent les métiers de l’écriture avec la publication d’un livre ou d’articles dans les journaux et sites d’informations. Le Centre favorise les échanges entre les créateurs, travailleurs de la plume et la population, entre écrivains haïtiens et étrangers, à travailler pour la libre circulation de l’information et le partage. PEN Haïti est doté à Thomassaint d’ un centre culturel comprenant une bibliothèque, où s’organisent les résidences d’écrivains “Georges Anglade” et d’autres animations culturelles regulières.
Centre culturel Anne-Marie Morrisset
Le centre culturel Anne-Marie Morrisset, situé à Delmas 41, offre aux habitants du quartier l’accès à une bibliothèque, à des animations autour du livre, des ateliers créatifs pour les jeunes, des projections, des conférences ainsi que les « Vendredis Littéraires », espaces de rencontres hebdomadaires autour de la littérature et du livre.
FOKAL
La Fondation Connaissance et Liberté, créée en 1995 et reconnue d’utilité publique depuis 2000 se donne pour mission de promouvoir les structures nécessaires à l'établissement d'une société démocratique, juste et solidaire, basée sur l'autonomie et la responsabilité individuelle et collective, ainsi que de favoriser l'autonomie de l'individu, l'esprit critique, le jugement, le sens des responsabilités, l'initiative, la créativité et la coopération par l'éducation, la formation et la communication.
Atelier Jeudi Soir
Fondé et animé par l’écrivain Lyonel Trouillot, l’Atelier Jeudi Soir est une rencontre hebdomadaire au Bois Verna entre passionnés d’écriture et de lecture. L’AJS, ce sont aussi des éditions, qui mettent en avant les textes de ses membres mais également d’autres écrivains.
Ambassade de France en Haïti
L’Ambassade de France dispose d’un instrument de financement des initiatives de la société civile, intitulé PISCCA. Il s’agit du Fonds d’appui aux Projets innovants de la Société Civile et les Coalitions d’Acteurs. Les projets financés ont pour objectif le renforcement des capacités des organisations issues de la société civile haïtienne afin de favoriser leur autonomie, et le développement local de manière durable. L’enveloppe 2017-2019 a pour thème la structuration et l’accompagnement de la société civile haïtienne dans les secteurs de la citoyenneté, de la jeunesse, de la formation et des médias.

Nos partenaires à l’étranger

CESAN
Ecole de bande dessinée et d’illustration à Paris, le CESAN forme aux techniques et aux arts narratifs appliqués à l’édition (métiers du livre, album BD, presse, communication, numérique, etc.).
Librairie Tschann
La librairie Tschann, vieille de plus de 80 ans, est devenue une institution du quartier du Montparnasse et un lieu incontournable pour qui aime le livre. Richement fournie en littérature française et étrangère, en psychologie, en art, en histoire, la librairie conseille, réserve et commande les livres qui ne sont pas disponibles, et reste ouverte tard pour le plus grand plaisir nocturne des badauds.
L'arbre de Diane
L'arbre de Diane asbl a pour but de promouvoir la littérature et la poésie, à travers différents médias. En particulier, l’arbre de diane explore les aspects sonores et radiophoniques de la littérature, ainsi que son rapport avec les technologies et les sciences. L’arbre de Diane est aussi une maison d’édition avec une collection aujourd’hui remarquable. Sa directrice, Mélanie Godin, également directrice des Midis de la Poésie à Bruxelles et surtout grande amie de Trois/Cent/Soixante, nous aide depuis le premier jour pour les évènements en Belgique comme pour la distribution de la revue.
Culture & Démocratie
Fondée en 1993, constituée en asbl en 1994, association d’éducation permanente depuis 2010, Culture & Démocratie est une plateforme de réflexion, d’observation, d’échange et de sensibilisation à ce qui lie la culture et la démocratie. Cette articulation nourrit l’association depuis son origine. Culture & Démocratie inscrit son travail de recherche et de réflexion dans plusieurs axes thématiques – prison, enseignement, santé, travail social, droit de participer à la vie culturelle, numérique, territoires, communs, migration(s) – dont elle explore à chaque fois l’articulation au champ culturel. Ces travaux donnent lieu à des échanges et des publications.

photographies : Josué Azor, 2016